Skip to content
May 11, 2010 / Helene Bienvenu, travel-writer

Budapest ‘critical mass’, Septemb/e/r(e) 2009

This event organized by the Hugarian branch of Critical mass (an international bike – activist movement) takes place twice a year (at the begining of spring, at the end of summer) in Budapest. It is said to be the biggest ‘critical mass’ gathering in the world, with thousands of participants. The fact that Budapest is not a bike-friendly place may account for its success. Though half of the city is totally flat (in Pest) making it appropriate for biking, drivers here are reckless and bikelanes scarce. Thus, using one’s bike is seen as cool and underground. It is also a necessity for the Budapest youth (and older city-dwellers) due to the pricy BKV tranportation system… (1,20 euro for a single ticket, same price as in Paris for an average salary 4 times higher in the French capital city).

Ce rassemblement, organisé par critical mass – un collectif incitant à mettre le pied à la pédale dans plusieurs villes du monde, a lieu deux fois par ans à Budapest (à la fin de l’été et au début du printemps). Ce serait le plus grand attroupement de cyclistes de la sorte, au monde, attirant plusieurs milliers de participants. Disons que cela dépend du temps qu’il fait ! Bien que la moitié de Budapest (Pest) soit dépourvue de tout relief, la capitale hongroise n’est pas vraiment taillée pour les deux-roues : les conducteurs se moquent éperdument de la sécurité de leur congénères non-motorisés et les pistes cyclables manquent encore cruellement à l’appel… Et pourtant, circuler à vélo est ce qui se fait de plus alternatif et même de branché en ville ! Pour certains, c’est aussi une nécessité vitale étant donné le prix du titre de transport unitaire (1,20 euros soit le prix d’un ticket parisien pour un salaire local quatre fois moins élevé…).

Advertisements
%d bloggers like this: